Kaleshuara Mudra_ Espace Shanti_o

10 fév Kaleshuara Mudrâ_ ou Le Maître du temps

Écrit par Mélanie Faucher Shanti _

« Chaque mudra est un temps d’arrêt, un acte d’amour envers soi-même, permettant de puiser dans ses forces intérieures pour se regénérer.» _  Gertrud Hirshi

Cette semaine sous le thème de l’amour, j’ai envie de vous partager un mudra que j’affectionne particulièrement : Kaleshuara Mudrâ ou Le maître du temps Cette acrobatie des doigts rappelle le dessin d’un cœur et me donne l’impression de suspendre un instant le temps. Ce mudrâ que j’utilise au besoin pour méditer, m’aide à retrouver le calme intérieur, une joie profonde, un état d’amour et de compassion et ce en quelques minutes!  Je vous encourage à l’essayer. Vous n’avez qu’à suivre le mode d’emploi que je vous propose un peu plus bas.

Signification du mudrâ: La définition du terme sanskrit mudra est geste ou signe sacré. Selon, les enseignements du Hatha Yoga intégral, plusieurs autres écoles, les traditions indouistes et bouddhistes, chaque mudra induirait chez la personne qui l’utilise un état de conscience en particulier.   On choisit le mudrâ selon l’état recherché ou la vertue à développer.  Kaleshuara, représente la divinité règnant sur le temps.

Kaleshuara Mudrâ, Le maître du temps… quand, pourquoi et comment?

Posoyoguie:

À utiliser lorsque vous vous sentez agité au niveau mental ou émotionnel, si vous cherchez une solution à un problème, ou tout simplement si vous avez envie de vous recentrer sur le moment présent, la joie d’être, et de vous reconnecter à votre capacité d’amour et de compassion.

Effets secondaires possibles (c’est de l’humour Yoguique!)

– Respiration plus calme et diminution de la tension artérielle

– Apaisement du flux des pensées et des émotions présentes

– Sentiment de paix intérieure, de joie, d’amour et de compassion

– Sensation de suspension du temps

– Tendance à voir la vie de façon plus positive pendant plusieurs heures suivant cette méditation.

Précautions ( pour votre confort!):

Peut causer des tensions dans les épaules si la position des mains est maintenue trop longtemps. Veuillez maintenir de trois à cinq minutes si vous êtes débutant dans cette pratique.

Et maintenant, c’est le temps de l’essayer!

Mode d’emploi ( à suivre avec un sourire intérieur!):

  1. Assoyez-vous confortablement, de façon à ce que votre dos soit allongé vers le ciel, les épaules détendues, le visage paisible. 
  2. Prenez le temps d’observer le rythme naturel de votre respiration pendant quelques respirations.  Prenez le temps d’être ici et maintenant.
  3. Appuyez lentement les deux mains paume contre paume.  Focalisez toute votre attention sur ce geste.
  4. Pliez l’auriculaire et l’annulaire ensemble en les faisant glisser à l’intérieur des deux mains.
  5. Pliez les deux index jusqu’à appuyer le dos de leur deuxième phalange l’une contre l’autre.
  6. Pointez les pouces unis vers le bas, les pouces et les index ainsi rappelant la forme d’un cœur.
  7. Appuyer cette forme sur le centre de votre poitrine (vos pouces près du plexus solaire)
  8. Respirez lentement pendant environ trois à cinq minutes en concentrant toute votre attention sur la région située à l’intérieur du cœur formé par vos mains, ou compter 10 à 20 respirations complètes.
  9. Pour un effet décuplé, vous pouvez également vous répéter intérieurement la phrase suivante : Je prends plaisir à être.
  10.  Pour terminer, prenez le temps de défaire la posture des doigts lentement. Détendez les mains sur vos jambes, paumes tournées vers le ciel.
  11. Prenez le temps d’observer l’effet de cette méditation sur votre état. Comment ressentez-vous votre corps, votre respiration?

Et voilà!  J’espère que cette expérience fût agréable pour vous autant que pour moi.  Si vous avez aimé cette méditation avec mudra, je vous invite à y revenir aussi souvent que vous en ressentirez le besoin.  

Si vous avez trouvé difficile de garder la position des mains pendant 3 minutes, rien ne vous empêche d’essayer de la maintenir moins longtemps.  Comme toute pratique de méditation, il est préférable de choisir une technique qui vous inspire et d’y aller progressivement avec patience, persévérance et douceur envers vous-même!

Bonne méditation! Bonne rencontre avec vous-même! Om Shanti!

 

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire